WDS

Généralités

Le WDS (Wireless Distribution System) est le processus qui permet de relier deux points d'accès entre-eux, dans le but d'augmenter la portée du signal et/ou le nombre de connexions.

Il consiste à définir une liaison (répéteur ou pont) entre les points d'accès à l'aide des adresses MAC. Les adresses MAC sont les adresses physiques des contrôleurs réseaux (xx-xx-xx-xx-xx-xx), à ne pas confondre avec les adresses logiques ou adresses IP (xxx.xxx.xxx.xxx).

L'avantage est de fonctionner au niveau 2 du protocole contrairement au mode client qui travaille au niveau 3.

L'inconvénient est qu'il n'existe aucune spécification détaillée, donc chaque constructeur a implémenté cette fonctionnalité à sa façon, ce qui peut empêcher le fonctionnement entre matériels différents.

Attention, tous les points d'accès n'ont pas le WDS et c'est souvent le cas d'une FaiBox.

Pour fonctionner, ce processus doit normalement être implémenté sur les deux points d'accès, sinon on parle de Lazy WDS.

WDS Repeating

Dans ce mode, un point d'accès répète le signal, ce qui a pour inconvénient de diviser les débits par deux.

Repeating

WDS Bridging

Dans ce mode, les points d'accès réalisent un pont entre deux réseaux distincts.

Bridging

Configuration

Pour configurer cette liaison, il faut que chaque point d'accès connaisse l'adresse MAC du point d'accès distant. Selon les points d'accès, l'adresse est donnée manuellement ou détectée automatiquement.

Chaque point d'accès doit utiliser le même canal mais le même SSID n'est pas obligatoire car des SSID différents ont pour avantage de montrer sur un PC qu'on est bien connecté sur le point d'accès voulu.

Exemple :

Point d'accès Adresse MAC Adresse IP SSID Canal WDS activé
PA-1 00-01-01-01-01-01 192.168.1.1 SSID-1 6 00-02-02-02-02-02
PA-2 00-02-02-02-02-02 192.168.1.2 SSID-2 6 00-01-01-01-01-01

Sécurité

Le WDS utilise généralement la méthode WEP et plus rarement les méthodes avec clés dynamiques (WPA, WPA2).

Divers

Setting up WDS Bridging/Repeating (tomsguide.com)